logiciel gmao - maintenance

Les progiciels de GMAO permettent de suivre, grâce à l’ensemble des données de base et des informations saisies au cours des travaux sur les équipements, les trois aspects de la gestion d’un service de maintenance : les aspects techniques, budgétaires et organisationnels.

La particularité de la maintenance réside dans le fait que les trois quarts des actions de maintenance sont de nature corrective et le quart restant de nature préventive. Les actions correctives sont a priori imprévisibles, coûteuses et peuvent perturber sérieusement une production.

L’objectif majeur de la GMAO est de limiter le nombre d’actions de maintenance corrective en les prévoyant. Cependant on se trouve confronté à un problème économique : la maintenance préventive totale devient vite très coûteuse. Le progiciel offre la possibilité de trouver l’optimum économique en déterminant le ratio admissible entre la maintenance corrective et préventive. L’autre intérêt économique est la réduction de la valeur des stocks de pièces de rechange évaluée à près de 10%.

L’intérêt d’un progiciel de GMAO est de mettre en commun et de structurer le savoir-faire des agents de maîtrise pour ne pas le perdre. Un progiciel, par son ouverture possible au système d’information global, permet de lier la GMAO à l’ensemble des fonctions de l’entreprise et donc de favoriser la communication interne.

Les entreprises cherchent une preuve de qualité à offrir à leurs clients. Cette preuve réside dans la certification ISO 9000. Le progiciel de GMAO, par la prévention de perturbation du système de production, par la traçabilité et le suivi des interventions, offre une démarche qualité reconnue de la maintenance. Cette traçabilité permet d’accentuer la responsabilisation et la productivité des équipes de maintenance.

Qu’est ce qu’un logiciel GMAO ?

La Maintenance Assistée par Ordinateur (MAO) consiste en des systèmes experts de diagnostic ou de reconfiguration d’équipement défaillant.

La GMAO permet “l’entretien” d’un parc d’équipements.

En réalité, les deux domaines sont dépendants et certains progiciels de GMAO incluent les aspects analyse et traitement de défaillance de la MAO.

Gérer la maintenance, c’est prendre en compte l’ensemble des formes qu’elle revêt, depuis le réglage des équipements jusqu’aux travaux de rénovation.

 

Les fonctionnalités prises en compte par un progiciel de GMAO sont :

Les Données Techniques de la maintenance :

Un progiciel de GMAO est construit autour d’une base de données. Pour pouvoir représenter la structure technique des équipements de production, il doit facilement et ergonomiquement :

  • Faire évoluer une arborescence technique,
  • Modifier ou décomposer une structure en niveaux techniques,
  • Enrichir une base de données par des pièces de rechange, kits ou tâches,
  • Donner la possibilité d’interroger les bases de données par différentes clés de recherche.

Pour les équipements, le progiciel de GMAO doit :

  • Pouvoir identifier l’emplacement d’une machine,
  • Suivre les déplacements et en garder la traçabilité,
  • Identifier les rattachements d’un équipement à un autre,
  • Savoir répartir les coûts relatifs à chacun d’eux,
  • Gérer les pièces de rechange par nomenclature, leur quantité, lieu de stockage et les rattacher à la structure d’un équipement.

Les gammes

Elles sont constituées d’opérations élémentaires. L’intérêt d’une gamme est de pouvoir séquencer les opérations. La main d’oeuvre requise (corps de métier, responsables, équipes, qualifications, individus) ainsi que la liste des pièces de rechange ou matériels requis sont associées aux opérations de gamme.

La planification des interventions

et plus particulièrement des tâches issues du programme d’entretien préventif,

Le suivi des Ordres de Travaux (OT)

qui permet de faire tous les contrôles préliminaires à l’exécution d’une tâche (pièces de rechange, ressources, matériels, documents, consignes) et son suivi. Ces Ordres de Travaux, créés à partir de demandes d’intervention, sont suivis de comptes rendus d’intervention. Cette fonction permet de calculer les coûts relatifs aux interventions.

L’étude des comportements des équipements

et les types de maintenance (nombre de défaillances, MTBF (Minimum Time Between Failures: temps minimum entre pannes), MTTR (Minimum Time To Repair : temps minimum pour réparer), procédures de maintenance, moyens mis en oeuvre).

La gestion des stocks

de maintenance avec des fonctions de tenue et de valorisation du stock, d’inventaire et de paramétrage des mouvements.

La gestion des achats et des fournisseurs

pour la maintenance.

La gestion des coûts de maintenance

qui décompose les coûts relatifs à tel ou tel matériel, type d’intervention, ligne de fabrication, site…

La Génération des Interventions Préventives

pour définir les plannings d’interventions en fonction des moyens (hommes, stocks, outillage…) et en fonction des urgences d’interventions.

IBM MAXIMO, le meilleur logiciel GMAO du Marché

Maximo, 30 ans d’expérience dans la gestion de la maintenance

IBM Maximo Asset Management est le leader dans le domaine de la gestion du Maintien en Condition Opérationnelle (MCO) des actifs stratégiques des entreprises ou organisations gouvernementales. IBM Maximo fut créé en 1985 par MRO Software, entreprise rachetée par IBM en 2006.

Basé sur huit modules de gestion clés – gestion des actifs, interventions, services, contrats, stocks, approvisionnement, ressources et finances – , Maximo Asset Management est la solution pour optimiser les performances et gérer les activités de maintenance, prendre en compte l’impact des contraintes réglementaires, gérer les flux logistiques, intégrer les processus de l’organisation utilisatrice.

Maximo Asset Management permet de développer des programmes complets pour la maintenance corrective, préventive et conditionnelle, périodique et non planifiée. Ensemble, ces programmes aident à atteindre les objectifs en matière de réduction des coûts et de prolongement de la durée de disponibilité des actifs.

Maximo Asset Management a bénéficié au fil du temps des dernières évolutions technologies ainsi que des fonctionnalités les plus avancées élaborées dans le cadre des échanges entre nos clients et les laboratoires de développement de Maximo.

Maximo Asset Management est développé sur une architecture J2EE, il utilise les derniers standards technologiques en mode Full Web. Aucun code n’est installé sur le poste client. Un simple navigateur Internet permet d’accéder aux fonctionnalités de MAXIMO.

Maximo est utilisable en architecture N-tiers pour les réseaux de type LAN, WAN et accès distant (Internet ou satellite). Cette architecture présente de nombreux avantages en termes de déploiement, de performances,  d’accessibilité et d’exploitation.

Suite au rachat en aout 2006 de MRO Software, IBM développe sur la base de l’application Maximo une suite de progiciels permettant aux entreprises de gérer l’ensemble de leurs actifs, qu’ils soient industriels, le transports, l’aviation, les utilities…

La stratégie d’IBM autour de la performance des actifs

IBM investit sur Maximo Asset Management mais aussi sur une suite de solutions autour de la performance des actifs, la sécurité des techniciens basée sur l’Intelligence Artificielle, l’IoT et le prédictif.

Ces solutions viennent en complément à Maximo afin de lui ajouter des processus à haute valeur ajouté tel que la maintenance prédictive, l’assistance vocale au technicien …

Une large couverture Fonctionnelle

Maximo Asset Management s’appuie sur huit modules fonctionnels : Actifs, Interventions, Services, Stocks, Achats, Contrats, Ressources et Finance.

Des solutions de mobilité permettent en mode connecté ou déconnecté de gérer les interventions, les stocks de pièces détachées ainsi que les inventaires du patrimoine.

Des fonctionnalités standard permettent de paramétrer les intégrations à gérer avec les autres systèmes d’informations.

Des solutions de reporting sont intégrées afin de permettre la gestion du reporting opérationel et de fournir un retour d’expérience sur la base des informations de Maximo.

Categories: Uncategorized
Live WebinarMaximisez la performance de vos actifs avec IBM Maximo Asset Management (APM)

Ne ratez pas ce webinar pour répondre à toute vos questions.